< Retour

chenilles processionnaires : Cycle et solutions

Comment lutter contre les chenilles processionnaires ?

Nous avons déjà évoqué la dangerosité des chenilles processionnaires dans un précédent article

Avant toutes choses il est important de connaitre leur cycle :

L’œuf :
On peut les apercevoir entre juillet et septembre, en grappe sur les brindilles des pins, en moyenne une femelle pond près de 200 œufs. Leur développement dure environ un mois et demi.

Reste du cycle :
La nuit, elles sortent en tissant entre elles un fil de soie, elles vont alors se nourrir des aiguilles de pins et rentrent au matin. Elles commencent à préparer leur nid pour l’hiver.
Au printemps, elles quittent le nid pour aller s’enterrer à environ 20cm de profondeur.
C’est à ce moment là qu’on peut croiser une de leur procession et qu’elles sont le plus dangereuses (car très visibles) pour nous ou nos animaux.

Quelques pistes pour se débarrasser de ces chenilles :

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’existe pas de solution miracle, il faut souvent les combiner et la plus grande vigilance reste de mise !

  • Insecticide biologique, souvent à pulvériser
  • Pièges à phéromones, il en existe différentes sortes sur le marché
  • Nichoir à mésange, la mésange est le principal prédateur des chenilles processionnaires, n’hésitez donc pas une seconde pour leur faire un petit coin douillet !
  • Couper les nids, Attention ! N’oubliez pas le côté urticant qui peut être très dangereux pour l’homme ! Une tenue de protection complète est obligatoire pour votre sécurité.

Il faut savoir que certaines communes, voire régions luttent activement contre les chenilles processionnaires, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie.


Articles associés