< Retour

Les vers, parasites internes

Les vers, seule solution… La vermifugation

Pourquoi  vermifuger mon animal ?

Pour sa santé ! Tous nos animaux sont touchés tout au long de leur vie par ces vilains petits envahisseurs. Ronds, plats, adultes, larves, œufs, ils sont là !

Leur présence peut avoir des conséquences plus ou moins graves pour les animaux et peuvent se transmettre à l’homme.

De la perte de poids à l’affection cardiaque, les vers ne sont pas à prendre à la légère…

Quels sont les symptômes ?

Ils peuvent être très différents d’un animal à l’autre, on peut entre autre trouver, des problèmes digestifs (diarrhées, vomissements) perte de poids, toux, troisième paupière visible, changement d’appétit, signe du traineau (frotter les fesses au sol)… Si votre animal n’a pas été vermifugé récemment et qu’un changement chez lui intervient, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire ou à son assistante.

Quand vermifuger ?

Pour les chiens et les chats :

  • De la naissance à deux mois, tous les quinze jours

  • De deux mois à six mois, tous les mois
  • A partir de six mois, là pas de règle précise si ce n’est que le minimum est deux fois par an, l’idéal  reste quatre fois par an (chaque changement de saison est un bon moyen mnémotechnique), on vermifugera plus souvent par exemple un chat qui chasse, une femelle gestante, un chien qui fait de la coprophagie ou si il y a de jeunes enfants à la maison.

Pour les furets :

  • On va retrouver un peu le même principe que chez le chien et le chat, la fréquence des traitements dépendra de l’environnement. Traiter deux fois par an reste le minimum et quatre fois par an sera vivement recommandé.

Pour les lapins :

  • Le choix du rythme d’administration du vermifuge se fera en fonction du milieu de vie du lapin, at-il des colocataires ? Si oui, De quelle espèce ? Vit-il dehors une partie de l’année ?

Pour les cochons d’inde et autres petits rongeurs :

  • Le vermifuge sera rarement donné en préventif, si vous constatez un changement chez votre rongeur, contactez votre vétérinaire qui, si nécessaire, procèdera à une analyse des selles  pour trouver le traitement adapté.

Quel traitement ?

En comprimé, en liquide ou en spot on ; en médecine douce, en huiles essentielles, à chacun son vermifuge, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire ou à consulter notre article .

 


Articles associés